La 1ère victoire de Jean Louis
Avec son neveu comme copilote (à l'avant)...une bonne longueur d'avance sur sa nièce ( à droite )

 

La 1ère voiture de Jean Louis
une 11 cv Citroën

Jean Louis quand il n'est pas dans un baquet...

Bercé toute sa jeunesse par les ronflements des machines évoluant sur le circuit de Montlhéry à moins de 4 kms de chez lui, c'est tout naturellement qu'il est attiré par le sport automobile et suit même quelques cours de pilotage organisés par l'A.G.A.C.I.

Après son BAC en 1962 il entre à l'Ecole Nationale Superieure de Chimie puis intègre le Commissariat à l'Energie Atomique en 1967 ou il exerce son métier de chimiste.

Il pense au moment où il y retournera.
En 1967 il s'achète une Gordini 1300 toute neuve et se lance en rallye avec un coéquipier aussi néophyte que lui (Saint Germain). C'était le rallye du Touquet. Et il termine 4è du groupe 1

En 1968 après deux mois d'armée seulement ( ouf ! ) il lui restera le temps de participer à 5 épreuves qui lui permettront tout de même de se classer en 7è place au Critérium des rallyes.

En 1969 alors que ses adversaires sont tous en pneus racing, Jean Louis s'apperçoit qu'il pourrait sans doute gagner des secondes précieuses s'il quittait ses Kleber V 10 d'origine. Se qui ne l'empechera pas de se hisser à la 6è place du Criterium des rallyes 1969.

Entrevue

JLClarr home page